top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurYves Valentin - Pro

Interview de ChatGPT à propos de l'engineering augmentée grâce à l'IA

Dernière mise à jour : 18 oct. 2023

Yves VALENTIN : Quel sera l’impact de ChatGPT dans les process de conception en bureau d’études ?


ChatGPT : ChatGPT est un modèle de langage très avancé qui peut être utilisé pour aider dans le processus de conception en bureau d'études. En particulier, il peut être utilisé pour générer des idées, des concepts et des recommandations en réponse à des questions posées par les concepteurs.


ChatGPT peut aider les concepteurs à gagner du temps en leur fournissant des suggestions de conception, des alternatives et des solutions à des problèmes complexes. Il peut également aider à identifier les meilleures pratiques de conception et à explorer de nouvelles idées créatives. En outre, ChatGPT peut aider à optimiser la qualité des conceptions en fournissant des commentaires et des suggestions pour améliorer les conceptions existantes.


Cependant, il est important de noter que ChatGPT est un outil d'assistance à la conception et ne peut pas remplacer l'expertise humaine. Les concepteurs doivent toujours utiliser leur jugement professionnel pour évaluer les suggestions et les recommandations fournies par ChatGPT. En fin de compte, les décisions de conception finales doivent être prises par les concepteurs humains en utilisant une combinaison de connaissances et d'expérience.


YV: Quel sera la valeur ajoutée de l’humain face à l’IA ?


CGPT: L'IA, comme ChatGPT, est très utile pour effectuer des tâches répétitives, analyser de grandes quantités de données, et fournir des recommandations ou des suggestions basées sur ces données. Cependant, l'humain possède des capacités qui ne peuvent pas être facilement reproduites par l'IA, qui peuvent ajouter une valeur considérable dans de nombreux domaines. Voici quelques exemples :


La créativité : L'IA peut être très utile pour proposer des idées ou des alternatives, mais l'humain possède une capacité de créativité qui est difficile à imiter. Les concepteurs humains peuvent imaginer des solutions novatrices et des designs uniques qui peuvent être difficiles pour l'IA.

La compréhension de la complexité : Les humains sont capables de comprendre les nuances, les subtilités et les complexités des situations, des contextes et des problèmes, qui ne peuvent pas être facilement capturées par l'IA. Les concepteurs humains peuvent également appliquer leur jugement et leur expérience pour évaluer les conséquences potentielles de différentes options de conception.

La communication : Les humains sont capables de communiquer avec les autres humains d'une manière plus naturelle et contextuelle. Les concepteurs humains peuvent comprendre les besoins des clients, les contraintes du projet, et les préférences des parties prenantes, et communiquer avec eux de manière efficace.

L'empathie : L'humain est capable de comprendre les émotions et les sentiments des autres, et d'adapter sa réponse en conséquence. Cela est particulièrement important dans les domaines tels que la conception centrée sur l'utilisateur, où la compréhension des besoins et des préférences des utilisateurs est essentielle pour concevoir des produits efficaces.

En résumé, l'IA comme ChatGPT peut apporter une grande valeur en tant qu'outil d'assistance à la conception. Cependant, l'humain reste essentiel pour des tâches nécessitant des compétences humaines telles que la créativité, la compréhension de la complexité, la communication, et l'empathie. En combinant les capacités de l'IA avec les capacités humaines, les concepteurs peuvent créer des produits plus innovants, plus efficaces, et plus adaptés aux besoins des utilisateurs.


YV: Quelle sera la proportion de travail réalisée par l’IA en pourcentage d’heures ?


CGPT : Il est difficile de déterminer une proportion précise de travail réalisée par l'IA en pourcentage d'heures, car cela dépend du domaine d'application et de la tâche spécifique en question. Dans certains domaines, l'IA peut être utilisée pour automatiser la plupart des tâches répétitives, tandis que dans d'autres domaines, l'IA peut être utilisée comme un outil d'assistance pour améliorer l'efficacité et la qualité du travail humain.


Par exemple, dans des domaines tels que la production manufacturière, l'IA est utilisée pour automatiser de nombreuses tâches de production, telles que l'assemblage, le contrôle qualité et l'emballage. Dans ce cas, la proportion de travail réalisée par l'IA peut être très élevée, atteignant parfois jusqu'à 100% de la production.


Cependant, dans des domaines tels que la conception en bureau d'études, l'IA est souvent utilisée comme outil d'assistance pour aider les concepteurs humains à générer des idées et des solutions. Dans ce cas, la proportion de travail réalisée par l'IA peut être beaucoup plus faible, peut-être de l'ordre de 10 à 20% des heures de travail.


En fin de compte, la proportion de travail réalisée par l'IA dépendra de nombreux facteurs, tels que le domaine d'application, le type de tâches effectuées, la disponibilité de données et d'algorithmes, et la capacité des humains à utiliser et à intégrer l'IA dans leur travail quotidien.


YV : Comment les ingénieurs, humains, doivent se préparer à cela ?


CGPT : Les ingénieurs humains doivent se préparer à travailler avec l'IA en développant des compétences complémentaires à celles de l'IA. Voici quelques recommandations pour se préparer à travailler avec l'IA :


Comprendre les concepts de l'IA : Les ingénieurs doivent se familiariser avec les concepts de l'IA, les différents types d'algorithmes et leurs utilisations potentielles. Cela peut aider les ingénieurs à comprendre comment l'IA peut être utilisée pour améliorer leur travail.

Développer des compétences en analyse de données : L'IA est alimentée par les données. Les ingénieurs doivent donc développer des compétences en analyse de données pour pouvoir travailler efficacement avec l'IA. Cela inclut la collecte, le nettoyage, la visualisation, l'analyse et l'interprétation des données.

Développer des compétences en programmation : Les ingénieurs doivent également être capables de programmer et de travailler avec des langages de programmation couramment utilisés en IA, tels que Python ou R. Cela peut aider les ingénieurs à développer des modèles et des algorithmes d'IA pour résoudre des problèmes spécifiques.

Développer des compétences en collaboration : Les ingénieurs doivent être en mesure de collaborer efficacement avec des experts en IA, des scientifiques des données et d'autres professionnels qui travaillent avec l'IA. Cela peut inclure la communication claire des besoins et des objectifs, la compréhension des limitations et des contraintes de l'IA, et la capacité à intégrer les résultats de l'IA dans les processus existants.

Cultiver des compétences en pensée critique : Enfin, les ingénieurs doivent être capables de penser de manière critique et de remettre en question les résultats de l'IA lorsque cela est approprié. Ils doivent être capables de comprendre les limites de l'IA et de faire preuve de jugement pour déterminer comment et quand utiliser l'IA de manière efficace.

En résumé, pour se préparer à travailler avec l'IA, les ingénieurs doivent développer des compétences complémentaires à celles de l'IA, telles que l'analyse de données, la programmation, la collaboration et la pensée critique. Ils doivent également être disposés à apprendre et à s'adapter aux nouvelles technologies et aux méthodes de travail, car l'IA continue d'évoluer et de se développer rapidement.


YV : Quelle sera la principale force d’un travail hybride : humain + IA ?


CGPT : La principale force d'un travail hybride qui combine les compétences humaines et l'IA est que cela permettra de combiner les avantages des deux. En effet, l'IA peut être très utile pour effectuer des tâches répétitives, analyser des données complexes et détecter des tendances ou des modèles, tandis que les humains peuvent apporter des compétences telles que la créativité, le jugement, la flexibilité, la communication et la prise de décision.


En travaillant ensemble, les humains et l'IA peuvent se compléter mutuellement pour accomplir des tâches plus efficacement et de manière plus précise. Par exemple, un concepteur humain peut utiliser l'IA pour générer rapidement des solutions de conception, en explorant une grande variété de modèles possibles, tandis que l'humain peut ensuite sélectionner la meilleure solution en fonction de critères tels que la fonctionnalité, l'esthétique et la faisabilité technique.


Un autre avantage d'un travail hybride est que cela permet aux humains de se concentrer sur les tâches qui nécessitent des compétences spécifiquement humaines, telles que la créativité, la communication et la résolution de problèmes complexes, tandis que l'IA peut prendre en charge les tâches plus répétitives et intensives en données. Cela peut aider à réduire la charge de travail des humains et à les libérer pour se concentrer sur les tâches les plus importantes et les plus intéressantes.


En somme, la principale force d'un travail hybride qui combine les compétences humaines et l'IA est qu'il permet de tirer parti des avantages des deux pour créer une synergie qui peut améliorer l'efficacité, la qualité et l'innovation du travail accompli.


YV : Quels seront les secteurs les plus rapidement impactés par l'usage de l'IA en engineering ?


CGPT : L'IA a le potentiel d'impacter de nombreux secteurs de l'ingénierie, mais voici quelques-uns qui pourraient être les plus rapidement impactés :


Conception assistée par ordinateur (CAO) : L'IA peut être utilisée pour optimiser les conceptions de produits et de systèmes, pour automatiser certaines tâches de conception, pour réaliser des simulations complexes, pour générer des modèles 3D à partir de dessins 2D, et pour aider à la prise de décisions de conception.

Fabrication avancée : L'IA peut être utilisée pour optimiser les processus de fabrication, pour réduire les coûts de production, pour détecter les défauts de qualité plus rapidement et pour améliorer la sécurité des travailleurs. Les applications de l'IA dans la fabrication comprennent la maintenance prédictive, le contrôle qualité, la planification de production, et la robotique.

Ingénierie civile et construction : L'IA peut être utilisée pour optimiser la planification de projets, pour réduire les coûts de construction, pour améliorer la sécurité sur les chantiers, pour surveiller l'état des infrastructures, et pour prévoir les risques de défaillances. Les applications de l'IA dans la construction comprennent la planification de chantiers, l'analyse de données de capteurs, la surveillance des ouvrages d'art et des ponts, et la maintenance prédictive des infrastructures.

Maintenance et réparation : L'IA peut être utilisée pour surveiller l'état des équipements, pour détecter les problèmes de performance, pour prévoir les défaillances, et pour recommander des interventions de maintenance. Les applications de l'IA dans la maintenance comprennent la surveillance des machines, la maintenance prédictive, et l'analyse de données de capteurs.

Gestion de l'énergie : L'IA peut être utilisée pour optimiser la production d'énergie, pour prévoir la demande en énergie, pour réduire les coûts énergétiques, et pour optimiser la gestion de la demande. Les applications de l'IA dans la gestion de l'énergie comprennent la prévision de la production d'énergie éolienne ou solaire, la planification de la distribution d'énergie, et l'analyse de données de capteurs.

Il est important de noter que l'IA est une technologie en évolution rapide, et que ses applications dans l'ingénierie peuvent varier considérablement d'une entreprise à l'autre. Toutefois, les secteurs mentionnés ci-dessus sont ceux qui ont montré des résultats convaincants en matière d'utilisation de l'IA et qui sont donc susceptibles d'être les plus rapidement impactés.


YV : Des anecdotes croustillantes à nous raconter sur des loupés dus à l’usage de l’IA en bureau d'études?


CGPT : Je suis désolé, mais je n'ai pas d'anecdotes spécifiques sur des loupés dus à l'utilisation de l'IA en bureau d'études. Les erreurs causées par l'IA dans ce domaine sont souvent plus subtiles et peuvent prendre du temps à être détectées, donc elles ne sont pas souvent croustillantes ou humoristiques. Cependant, il est important de noter que les ingénieurs doivent être conscients des limites de l'IA et des biais qui peuvent être introduits par les données d'entraînement afin de minimiser les risques d'erreurs et de garantir des résultats précis et fiables.


YV : On touche du doigt une des limites, l'humour?


CGPT : Effectivement, l'humour est une des limites de l'IA, du moins pour l'instant. Bien que les modèles de langage tels que ChatGPT soient capables de comprendre et de générer du langage naturel, ils ne peuvent pas toujours comprendre les nuances et les subtilités de l'humour, qui peuvent varier considérablement selon les cultures et les personnes. De plus, l'humour peut souvent être basé sur des références culturelles ou des jeux de mots qui ne sont pas toujours faciles à comprendre pour une machine.


Cela dit, des chercheurs travaillent actuellement sur l'entraînement d'algorithmes d'IA pour comprendre et générer de l'humour, et certains progrès ont été réalisés dans ce domaine. Mais pour l'instant, l'humour reste une compétence essentiellement humaine qui ne peut être reproduite de manière fiable par une machine.


YV : Merci pour cette sincérité et transparence


CGPT : Je vous en prie, je m'efforce toujours de fournir des réponses honnêtes et précises. N'hésitez pas à me poser d'autres questions si vous en avez besoin.


Yves VALENTIN

16 vues0 commentaire

Comments


bottom of page